Cyclisme pour améliorer la course à pieds

On te donne souvent des trucs et astuces pour améliorer ta pratique sportive. On sait qu’avec le report de beaucoup d’événements au premier semestre, tu prépares les échéances à venir pour cet automne : Semi-marathon, marathon, trail running,… Donc on va t’aider aujourd’hui et on va aborder le cardio, et plus précisément, le cyclisme !

Et ça tombe à pic car le vélo a connu un réel regain de popularité grâce à la pandémie. Il est devenu l’ami de beaucoup de travailleurs qui effectuent leurs trajets en vélo mais aussi des sportifs notamment grâce aux applications en réalité augmentée comme Zwift.

Le vélo pour progresser en course à pied ? 

Si tu t’apprêtes à courir un marathon ou un trail, tu as sûrement besoin d’un volume d’entraînement important ; un des moyens de changer un peu ta routine tout en continuant d’améliorer ton endurance est le cyclisme. Tu pourras bousculer tes habitudes et découvrir quelque chose de nouveau sans faillir à ta préparation.

Et ça, on aime !

L’entraînement croisé avec le vélo pour améliorer ton endurance ?

Les entraînements en vélo sont des entraînements complets qui te permettront d’améliorer ton endurance, et ce, sur tous les plans. Tu n’es pas sans savoir que le vélo fait partie des sports d’endurance au même titre que la course à pied ou même la natation !

Améliorer son endurance musculaire

Les groupes musculaires sollicités par le vélo et par la course à pieds sont nombreux : 

  • Quadriceps 

Les quadriceps sont des muscles importants que tu développes autant en pratiquant le vélo que la course à pied. En vélo, ils te sont utiles pour le pédalage et permettent l’extension de la jambe sur la cuisse. En course à pied, ils te permettent de lever le genou vers le haut pour supporter le poids du corps plus facilement.

  • Ischio-jambiers

En pédalant à vélo tu fais travailler un muscle qui est le muscle ischio-jambiers en faisant plier ta hanche et ton genou quand tu pousses puis tires sur la pédale. C’est grâce à eux que tu peux marcher, courir, sauter, donc les travailler même avec le vélo c’est top n’est ce pas ?!

  • Les mollets pour les montées

Pareil pour les mollets et pour éviter le claquage en course à pied, le vélo fait des miracles car tu les travailles à chaque coup de pédales… Puisqu’ils sont essentiels pour la locomotion, le vélo te fera le plus grand bien !

  • Les bras et les abdominaux du bas

Enfin avec le vélo tu fais travailler le bas de tes abdos et les bras dans une moindre mesure tout en ménageant les articulations. En course à pied, tu en as fortement besoin en course à pied car ils sont sollicités à chaque impact sur le sol pour garder ton corps droit et en équilibre, surtout pour les Rockers aimant les chemins vallonnés et caillouteux.

Améliorer son endurance respiratoire et cardiovasculaire

En course à pieds tu as besoin de développer ton endurance et donc de travailler ta puissance maximale aérobie. La puissance maximale aérobie ou PMA, fait référence à l’énergie musculaire que ton corps peut produire lors d’un effort intense. Cette notion est étroitement liée à ta VO2 max, c’est ton volume d’oxygène maximum que tu peux consommer durant un effort intense. En gros : énergie musculaire max + capacité respiratoire = effort intense.

Et bien à vélo, la mesure d’endurance et le mécanisme sont exactement les mêmes. La pratique du vélo te permet de changer de rythme et donc d’améliorer ton endurance et tes capacités respiratoires. Si tu en doutais encore, le vélo et la course à pied sont deux pratiques complémentaires, on ne t’a pas menti !

Améliorer son mental

Le vélo c’est comme la course à pied, les efforts sont sur la durée, il faut savoir résister à la fatigue si tu veux améliorer ton endurance globale. En faisant du vélo, tu vas te retrouver dans des situations où tu vas devoir faire un choix : t’arrêter ou te dépasser ! C’est exactement comme la course à pied, soit tu continues de courir soit tu t’arrêtes… 

En vélo ou à pied, plus ton mental est fort et plus tu iras loin !

Le vélo, plusieurs raisons de l’adopter

L’entraînement croisé pour réduire les risques de blessures !

Tu l’auras donc compris : le vélo peut être un levier pour améliorer ta pratique de la course à pied car ces sports sollicitent des muscles identiques en réduisant le risque de blessures.

Moins de risque de blessure en variant l’entraînement entre la course à pied et vélo car on sollicite de façon différente les articulations selon le sport.

Tu protègeras donc tes articulations, ton dos, tes chevilles, tes genoux… et tu seras encore plus en forme pour reprendre la course à pied ! 😜

Le vélo une bonne alternative cardio pour l’hiver

Mais sans prépa marathon ou autre tu peux également intégrer le vélo dans ta routine cardio, voici pourquoi.

  • Sans avoir besoin d’échéance, le vélo est un bon outil pour aider à garder la forme et à maigrir. Comme on te l’a indiqué, le vélo comme la course à pied sont de formidables sports cardio qui favorisent le développement de l’endurance et aident à perdre du poids tout en travaillant un ensemble de muscles très variés.
  • Les jours où il fait trop froid tu peux te rabattre sur le vélo d’appartement qui peut se ranger facilement et prend moins de place qu’un tapis de course. Tu peux trouver des machines qui se rangent facilement, même dans de petits espaces. Pour cela il faut le prendre pliable. Ils sont accessibles à toutes les bourses car tu peux en trouver chez les grands distributeurs de sport à partir de 170€.

Tu peux retrouver tous nos autres articles et conseils sur le blog, tu peux aussi nous retrouver sur les réseaux sociaux pour suivre notre actualité :