Grâce à la technologie et aux plateformes de streaming, la musique nous suit partout. Adieu les téléchargements fastidieux et bonjour Spotify, Apple, Deezer et Cie  ! Adieu les écouteurs qui s’emmêlent dans la poche et bonjour les écouteurs sans fil !  Que ce soit à la maison, dans le bus, au travail, au petit-déjeuner avant de dormir ou pendant nos séances de sport, la musique est devenue un compagnon à part entière.

Mais pourquoi sommes-nous aussi friands de musique au point de ne plus pouvoir nous séparer de nos écouteurs ?

L’explication est toute simple : la musique nous fait beaucoup de bien ! Pourquoi vouloir se passer de quelque chose de positif ? Aujourd’hui on t’explique un peu plus en détail pourquoi et comment la musique influe sur notre cerveau et donc, notre comportement.

1. La musique peut t’aider à réguler ton stress

On connait tous l’adage « la musique adoucit les mœurs » et bien ce ne sont pas des paroles en l’air ! Si tu es de nature stressée, la musique pourrait très bien être une première solution à ton problème. Lorsque tu es en état de stress, ton corps va sécréter de l’adrénaline, c’est ce qui va faire que ta tension va augmenter, ton rythme cardiaque va s’accélérer et ta respiration aussi. Ton corps va aussi produire de la cortisol, une hormone qui peut être toxique pour ton cœur, ton système immunitaire et ton cerveau. Pas cool ! 

Les scientifiques se sont penchés sur le sujet et lors de tests en labo, ils ont trouvé que la musique agissait sur ces deux systèmes en réduisant la production de cortisol et en diminuant la tension artérielle ainsi que le rythme cardiaque. Ces chercheurs ont simulé des événements stressants pour arriver à ce résultat mais ils ont aussi testé l’effet de la musique en situation réelle, comme avant d’entrer dans un bloc opératoire avant une intervention de chirurgie. Pas mal non ?

2. La musique est bonne pour ta mémoire

Tu as peut-être vu passer cette vidéo qui a fait le buzz sur les réseaux sociaux récemment. Dans cette vidéo on peut y voir Marta González, ancienne danseuse atteinte de la maladie d’Alzheimer qui, lorsqu’elle écoute un extrait du Lac des cygnes de Tchaïkovski retrouve les mouvements d’une chorégraphie qu’elle a interprétée 50 ans auparavant. 

Mais si une personne atteinte d’alzheimer se rappelle d’anciens pas de danse de cette manière ce n’est pas par hasard. Lorsque tu écoutes de la musique, tu fais en fait travailler beaucoup de zones de ton cerveau et pas seulement les zones qui te permettent d’entendre et d’écouter.

danseuse classique

 Tu fais travailler tes régions auditives mais aussi motrices (c’est pour ça que tu as envie de te déhancher quand tu écoutes une musique rythmée) ainsi que les régions liées à celles de la mémoire. En effet, lorsque ton cerveau entend de la musique, il essaye systématiquement de comparer avec ce qu’il a déjà entendu ou déjà ressenti. Cela active non seulement ta mémoire mais aussi tes émotions, qui sont deux choses intimement liées. 

Cela explique mieux pourquoi on apprend et retient mieux en musique : la musique provoque des émotions donc stimule la mémoire et vice versa. C’est donc pour cela que la musique peut nous faire revivre des souvenirs même très vieux comme ça a été le cas avec cette ancienne danseuse !

3. La musique nous rend heureux

Est-ce que tu sais ce que sont la dopamine et la sérotonine ? Ce sont deux hormones présentes dans notre cerveau qui permettent la communication dans notre système nerveux. La dopamine et la sérotonine travaillent ensemble et sont complémentaires. Elles agissent beaucoup sur notre comportement.. 

La dopamine est une sorte de booster qui agit, entre autres, sur l’attention, la motivation et le plaisir. C’est pourquoi on l’appelle aussi “l’hormone du bonheur” car elle agit sur le système de la récompense et du plaisir. De son côté, la sérotonine fait plutôt office de régulateur de notre comportement et elle agit sur l’humeur, l’anxiété, la motivation ou encore la prise de décision. Souvent, la perturbation de la production de sérotonine peut mener à une dépression.

Tu l’auras compris, la musique influe beaucoup sur notre cerveau et des chercheurs de l’Université de McGill au Canada ont trouvé que la musique avait une influence sur beaucoup de systèmes neuronaux et notamment sur ceux responsables de nos amies dopamine et sérotonine responsable du plaisir, du bonheur et de la motivation !

4. La musique peut te stimuler pendant tes entraînements

Selon l’Observatoire du Running 2007, 68% des coureurs occasionnels écoutent de la musique pendant leur virée running. De son côté, la FFA (Fédération Française d’Athlétisme) a interdit en compétition « certains matériels (règle F144.2 (b), prohibant radio, lecteur de cassette ou cd, téléphone portable ou équipement similaire) » rendant impossible l’écoute de la musique pendant ses courses les considérant comme dopant… 

Mais alors, est-ce qu’écouter de la musique pendant la pratique du sport est bénéfique ? Les scientifiques se sont bien-sûr penchés sur la fameuse question et voici ce qu’ils ont découvert.

SPOILER ALERT ! La musique ne va pas pouvoir te faire gagner 30 secondes sur ton temps ou te faire courir 2 heures de plus comme par magie, ça non !

En revanche, elle peut t’aider sur certains points et pour résumer, cela dépend beaucoup du type de musique que tu vas écouter.

  • Si tu écoutes une musique douce et lente :

Les chercheurs ont trouvé que la musique lente était bonne pour l’endurance car elle permet de réduire l’excitation physiologique et psychologique de ton corps car ta fréquence cardiaque va venir se caler avec le tempo de la musique. Si tu écoutes donc des morceaux avec un tempo lent, ton cœur va venir se caler sur ce tempo et tu vas donc mieux optimiser l’utilisation de tes ressources énergétiques (ta consommation d’oxygène par exemple). 

  • Si tu écoutes une musique rapide et rythmée :

Lorsque tu écoutes une musique plus rythmée avec un tempo plus élevé, tu développes tes facultés de coordination et diminue la sensation de malaise lors de la course. C’est notamment grâce à la production de nos amies dopamine et sérotonine dont on t’a déjà parlé plus haut. En fait, cela te permet de fournir plus d’efforts en détournant l’attention de ton état de fatigue. 

Maintenant que tu as toutes ces informations, à toi d’adapter ta musique à tes différents types d’entraînements ou tout simplement à ton humeur du moment ! 

Alors, plutôt ambiance musique classique ou techno parade ?

Nous t’avons préparées quelques Playlists que nous partageons avec toi afin de t’inspirer :

Pour l’endurance :  Playlist Endurance  et celle tout en Zouk

Une pour dépasser tes records personnels (RP) : Sport Motivation