repas de fêtes

Lorsque l’on est sportif, les repas peuvent vite devenir anxiogènes, surtout les repas les plus festifs, d’où la nécessité d’apprendre à gérer ces occasions.

Nous avons pensé qu’il était de bon ton de faire le point avec vous sur l’alimentation pendant les fêtes, que ce soit les fêtes de fin d’année, les anniversaires, repas de famille, mariages, EVJF, EVG ou autres occasions festives !

Alors on va commencer par se détendre en disant : non à la culpabilité !

On dit oui aux fêtes, aux moments de partage et de bienveillance envers les autres mais à commencer par être bienveillant avec nous même !

Et oui ! Rockers et Supporters : Il est quand même possible de se faire plaisir lors des repas des fêtes sans culpabiliser et apprécier le moment présent et sans se soucier des “répercussions” que tout sportif redoute tant.

On vous dit tout.

Tous les aliments ne sont pas si mauvais !

Si bien sûr le foie gras, les bûches, les escargots, et toutes les sauces en général sont à éviter car ce sont des bombes caloriques, tous les aliments “festifs” qui se retrouvent sur nos tables pendant ces grands repas de fêtes ne sont pas tous si gras, sucrés ou caloriques.

Tu peux donc te ruer sur :

  • les huîtres
  • les fruits de mers
  • les volailles
  • les poissons
  • les légumes cuits et crudités
repas de fêtes sain

Toujours en faisant attention aux sauces et à la mayonnaise pour ne pas faire exploser le compteur de calories !

Ne néglige pas les quantités !

Si toutefois tu as décidé de profiter de ton repas à 100% (tu as bien raison), essaye de faire attention aux quantités !

Tu connais l’adage : “goûter de tout mais en petite quantité ” ? Souvent, le problème ne vient pas de ce que l’on mange mais de combien on en mange !

Tu peux donc comme indiqué manger tous les aliments proposés mais en petites portions de quelques grammes soit quelques fourchettes chacun selon tes envies et les objectifs que tu t’es fixé pour ne pas trop t’éloigner de tes habitudes.

Une fois que tu t’es servi, tu enlèves de ta vue tes mets caloriques préférés pour ne pas être tenté de te servir à nouveau. Loin des yeux, loin de l’estomac !

Besoin d’astuces ? On en a quelques-unes pour toi !

1. Avant le repas, tu peux manger une banane ou des dates avec un verre de lait pour ne pas se jeter littéralement sur la nourriture au moment du repas ou éviter de commencer l’apéro en engloutissant paquets de chips et boîte de chocolats. Cela te permettra de contrôler ta faim et tes pulsions à la vue de tous ces bons plats !

2. Le secret ultime : la mastication ! En mâchant bien tes aliments et en prenant bien ton temps, tu seras plus facilement en mesure d’entendre les signaux de ton ventre te disant qu’il est rassasié, on appelle ça les signaux de satiété. En plus, on prend le temps d’apprécier le moment avec ses proches en plus d’aider à la digestion !

3. Si tu sais qu’un repas va être festif, tu peux rééquilibrer en mangeant plus léger avant et/ou après ce repas. Par exemple, si tu es en famille le soir, tu peux manger plus léger le midi par anticipation et vice versa.

diner entre amis

Et l’alcool alors ?

L’effet bombe calorique ne se fait pas seulement avec nos aliments solides consommés, il ne faut pas oublier ce que l’on boit !

Si l’eau, plate ou pétillante, ne fera jamais de mal, ce ne sera pas le cas des sodas et de l’alcool avec leur teneur en sucre…Et puis ce sont surtout des calories vides !

On entend depuis nos écouteurs que l’alcool coule à flot pendant la fête ?! Qu’à cela ne tienne ! On t’a trouvé une solution de contournement.

Quelles boissons alcoolisées le sont le moins ?

Nous avons placé en tête le champagne, mais vous avez les variantes bières, vin blanc sec et vin rouge qui sont le moins caloriques…

A contrario, on en déduit que les alcools les plus caloriques sont les alcools les plus forts type whisky, pastis, vodka…et tous les alcools mélangés type cocktails qui sont pleins de sucres (mojitos, whisky coca, vodka orange etc…).

Mais n’oubliez pas, Rockeurs et Supporters, l’alcool, quel qu’en soit le type, est à consommer avec modération surtout si on conduit après !

Les mots de la fin : déculpabiliser et s’organiser !

On n’est pas obligé d’être aux abonnés absents ou de ne manger que quelques feuilles de salade pour profiter de la fête ! Tout est dans la modération et l’organisation.

Maintenant que tu as tous ces outils,  tu pourras mieux appréhender les événements festifs et profiter à 200% avec les amis et la famille.